La sécurité au travail demande une attention constante

La sécurité au travail

Archive Ner-France

 

Premièrement, bien des efforts ont été faits, bien des progrès accomplis, pour passer de 120 accidents du travail pour 1 000 salariés en 1946 à 34 pour 1 000 en 2016.

De plus, une statistique qui n’enlève pas le goût amer des vies brisées, des accidents qui « n’auraient pas dû arriver » (plus de 600 000), des maladies qu’on aurait dû prévenir. Pour beaucoup d’entreprises, la santé et la sécurité au travail sont encore trop souvent considérées comme des enjeux minimes perçus comme une contrainte face aux objectifs de productivité…« Soutenue par le développement du commerce en ligne, la croissance du secteur logistique (9 % de l’emploi en France) s’accompagne d’une sinistralité élevée »

Mais également, la sécurité demande une attention constante, elle exige de recommencer chaque matin, d’innover, de se renouveler face aux nouveaux risques, aux nouveaux environnements ou aux nouveaux emplois. Pour parler de sécurité au travail, il y a le regard statistique. Les mutations du travail ont entraîné une mutation des maladies et accidents professionnels.

Ainsi, derrière la baisse tendancielle, la manutention reste la première cause d’accidents : soutenue par le développement du commerce en ligne, la croissance du secteur logistique (9 % de l’emploi en France) s’accompagne d’une sinistralité élevée et d’une fréquence d’accidents plus grande que la moyenne nationale. Un salarié sur dix y connaît un accident du travail avec arrêt.Les risques psychosociaux et les cancers d’origine professionnelle augmentent aussi.

Secteur d’activité

Le BTP, notamment, reste fortement touché, ainsi que les services à la personne, de plus en plus exposés (trois fois plus que la moyenne). Sur le terrain, beaucoup d’entreprises luttent contre des situations à risque génératrices, plus ou moins régulièrement, d’accidents mortels. Le transfert de certaines activités vers des sous-traitants n’y change pas grand-chose : il s’accompagne d’un transfert du risque et complexifie l’action de prévention.

Pour conclure, si la loi sur le devoir de vigilance du 27 mars 2017 vient renforcer la responsabilité des donneurs d’ordre, les moyens et méthodes pour exercer cette responsabilité sont encore trop peu répandus.

Soutien Engagement Ner-France

Notre engagement à participer, à faire connaitre, à soutenir par tous les moyens possibles contre cette maladie, n’a pas été choisi au hasard. En effet, l’un de nos salariés, atteint de cette maladie au plus jeune age (dès 30 ans) nous à décider à prendre en considération cet aspect et ainsi montrer notre soutien autant que possible. 

NERFRANCE pour le biais de son site internet offre cette possibilité, cette visibilité, et aide ainsi par cette action à combattre la maladie de Parkinson.

NERFRANCE offre cette base de donnée d’information sur la maladie de Parkinson pour permettre la diffusion et la connaissance au plus nombre sur cette pathologie.

Continuer votre lecture :

Supply chain magazine
 
FAQ LOGISTIQUE
 
STRATEGIE LOGISTIQUE
 
QUORA

Contact : 02 56 63 47 36 / 06 25 28 29 49 / info@nerfrance.com / eliotjf@ner-ltd.com

Ultra Marin Raid Ner-France

Ultra Marin Raid Ner-France

Archive Ner-FRANCE

ULTRA MARIN COURSE DU COURAGE

Premièrement, c’est une boucle en une seule étape, à allure libre, comportant une traversée en bateau semi-rigide d’environ 10 minutes, à mi-parcours, entre Locmariaquer et Port-Navalo, se réalisant de jour et de nuit tout autour du Golfe du Morbihan, sur des terrains variés.

De plus, le temps maximal de l’épreuve est fixé à 42 heures (toutes pauses comprises), sous réserve d’être passé aux divers postes de pointage avant les heures de fermeture (Règlement §3) et aux points de contrôle. Le temps de passage en bateau sera décompté du temps final des concurrents.

Ner-France soutien les coureurs.

 Soutien pour les  coureurs et l organisation de l’Ultra Marin Raid du Golf du Morbihan.

 Ner-France soutien les valeurs de courage, d endurance, de résistance pour parcourir les nombreux kilomètres.

De plus, nous félicitons tous les coureurs de cette très bonne course qui fait également découvrir le golf du Morbihan qui reste un des nombreux joyaux que nous offre le Bretagne.

Nous soutenons de l’effort.

Également, nous sommes partenaire de l association Vaincre-Parkinson qui milite par la course à pied de ses nombreux soutiens , la connaissance, l’aide et tous les éléments contre la maladie de Parkinson.

Lien utile :

–       NOS SOUTIENS

Contact : 02 56 63 47 36 / 06 25 28 29 49 / info@nerfrance.com / eliotjf@ner-ltd.com

Dalmec innove dans la manutention pour handicapés

Dalmec innove dans la manutention pour handicapés

Archive Ner-France

CONTACT DALMEC

DALMEC innove avec des manipulateurs pour personnes handicapées

Manipulateurs adaptés aux handicaps

PRÉSENTATION PREVENTICA

Preventica est une plateforme de référence pour l’environnement et un travail sain.

Veuillez trouver des exemples d’articles :

CovidEcoute : une plateforme gratuite pour toutes les personnes en souffrance psychologique

L’emploi des personnes en situation de handicap est particulièrement menacé actuellement

PREVENTICA

La plateforme de référence pour un environnement de travail sain et sécurisé

DALMEC INNOVE POUR LA MANUTENTION & LE HANDICAP

Premièrement, Dalmec présente de nouveaux manipulateurs afin de répondre aux exigences de travail des opérateurs handicapés des membres inférieurs ou supérieurs.

Deuxièmement, le nouveau manipulateur à air comprimé assiste l’opérateur pour tout type de manipulation. Alors sans aucun effort, à partir d’un boîtier de commande manuelle voire d’une pédale, le manipulateur peut utiliser sa machine.

Donc, Dalmec adapte les manipulateurs sur mesure, en fonction des handicaps, notamment au niveau des commandes (hauteur, disposition droite ou gauche, éléments favorisant le pilotage des outils). Également, l’adaptation se réalise au niveau de la position des outils de préhension.

En outre, depuis 50 ans, Dalmec a installé plus de 60000 manipulateurs dans le monde entier.

Pour conclure, l’offre Dalmec se compose de 10 modèles pour la manutention de charges avec zéro effort, , allant jusqu’à des capacités de 1500 kilos.

Pour continuer votre lecteur :

Supply chain magazine
FAQ LOGISTIQUE
STRATEGIE LOGISTIQUE
QUORA

Découvrez le lien Soutien NERFRANCE :

https://nerfrance.com/soutien-parkinson/

Découvrez d’autre articles Ner-France :

Nutrition PARKINSON

Et également l’ ASSOCIATION  FRANCE PARKINSON

Contact : 02 56 63 47 36 / 06 25 28 29 49 / info@nerfrance.com / eliotjf@ner-ltd.com

Sensorimotor Agility Exercise Program PARKINSON

SOUTIEN NERFRANCE face à la maladie de Parkinson

Veuillez trouver ci-dessous le lien pour avoir accès à un document (en anglais) au sujet d’un programme d’exercice pour la maladie de PARKINSON.

Lien ci-dessous:

Preventing mobility disability in Parkinson’s disease with a sensorimotor agility exercise program

Delaying Mobility Disability in People With Parkinson Disease Using a

Sensorimotor Agility Exercise Program

This article introcliiccM u new framework for therapists to develop an exereise program to delay mobilit)- disability in people with Parkinson disease <PD). Mobility, or the ability to efficiently navigate and function in a variety of environments, requires balance, agilit}’. and flexihilit)-. all of which are affected by PI).

This article summa- rizes recent research identify ing how constraints on mobility- specitic to PI), such as rigidity, bradykinesia, freezing, poor sensory integration, inflexible program selec- tion, and impaired cognitive processing, limit mobility in people with FI). Based on these constraints, a conceptual framework for exercises to maintain and improve mobility is presented.

Soutien NERFRANCE contre la maladie de Parkinson

An example of a constraint-focused agility exercise program, incorporating movement principles from tai cbi, kayaking, boxing, lunges, agility training, and Pilâtes exercises, is presented. This new constraint-focused agilit)’ exercise program is based on a strong scientific framework and includes progressive levels of sensorimotor, resistance, and coordination challenges that can be custom- ized for each patient while maintaining fidelity. Principles for improving mobilit>- pre.sented here can be incorporated into an ongoing or long-term exercise program for people with PD.

Cordialement

ELIOT JF

0625282949

Talenteo

https://www.talenteo.fr/parkinson-travail-amenagement/

Parkinson: “J’ai parlé de ma maladie à mon employeur malgré les conseils de mon médecin”

Aujourd’hui Talentéo vous emmène à la rencontre de Jean-François. Diagnostiqué de la maladie de Parkinson il y a quelques années, ce responsable de développement a bénéficié de différents aménagements de travail afin de continuer à exercer son activité dans les meilleurs conditions.

Pouvez-vous vous présenter?

Je m’appelle Jean-François Eliot, j’ai 35 ans et je suis responsable de développement NERFRANCE (spécialisé en location de support de stockage ) depuis presque 10 ans. Mon poste est transversal sur la gestion globale d’une société: la logistique, le transport, le développement commercial et marketing, la communication multicanale, le recrutement et la gestion des ressources humaines. J’ai également exercé en tant que pompier militaire.

Ancien sportif de haut niveau en judo, je pratique le touch rugby et également la course à pied.

La maladie de parkinson a-t-elle été un frein à votre intégration professionnelle?

J’ai été diagnostiqué de la maladie de Parkinson en 2013. Cela faisait déjà 5 ans que je travaillais pour cette entreprise. Malgré l’avertissement de mon médecin de cacher ma maladie à mon employeur, j’ai pris la décision d’informer le plus tôt possible mon entourage: amis, famille et employeur. Je ne me voyais pas cacher cet aspect alors que je ne me sens pas coupable, je n’ai rien fait pour cela alors pourquoi le cacher.

Du côté personnel, j’ai également demandé une pension d’invalidité et je continue la pratique de la course à pied ainsi que le touch rugby quand mon corps et mon cerveau me le permettent. J’ai d’ailleurs couru récemment pour l’association Vaincre Parkinson à Arradon.

Quels ont été les aménagements de postes mis en place?

En 5 ans, il y a eu des changements au niveau professionnel pour adapter mon travail. Tout d’abord la mise en place du télétravail quand je le souhaite. Mon poste a été aménagé: clavier, support bras, et jambes, salle de repos avec possibilité de dormir ou se reposer. Mon activité a aussi été adaptée: plus de salon professionnel, moins de déplacements sur la route. Il n’y a pas de pression au niveau du chiffre: il y a un minimum à faire.

Au-delà de l’aménagement matériel, je pense que je m’adapte tous les jours notamment en faisant face aux douleurs, lenteurs, gènes, manque de sommeil etc.. qui ne préviennent pas. Il faut passer outre tous les jours, et avancer malgré les difficultés. Il faut développer sa capacité de résilience.

Quel message souhaitez-vous passer à nos lecteurs?

Je pense que l’annonce et le changement de vie lié à une maladie comme Parkinson est un combat de chaque jour. Personnellement, la difficulté est d’essayer de rester actif, et dans la vie sociale avec les autres qui ne comprennent pas toujours notre difficulté, et se demandent comment appréhender la situation. Je dirais aux lecteurs, que peu importe le handicap, il faut en parler le plus possible et ne pas se cacher, tout simplement VIVRE.

SÉCURITÉ AU TRAVAIL

Formation « Sécurité au travail » au profit des entreprises du BTP

Gratuite et ouverte à toutes les entreprises du BTP opérants dans les régions du Sud, la formation prévoit du 29 Janvier au 01 Févier 2019, des sessions dédiées aux risques liés aux travaux sur chantier.

En partenariat avec JESA (société spécialisée en maîtrise d’ouvrage délégué) la Fondation Phosboucraa vient de relancer un cycle de formation sur l’Hygiène, la Sécurité et l’Environnement au travail, au profit de l’ensemble des entreprises du BTP opérants et intervenants dans les régions du Sud.

Cette formation gratuite prévoit durant 4 jours (du 29 Janvier au 01 Févier 2019), des sessions dédiées aux risques liés aux travaux sur chantier, intitulées parcours « General Workers », et des sessions consacrées aux techniques de premiers secours dans un environnement de travail, intitulées parcours « First Aid ».

L’objectif de ces sessions est de fournir aux entreprises du bâtiment une qualification dans le domaine de la sécurité pour les aider à réduire les accidents sur les chantiers et de protéger leurs équipes.