Mar 17

PARTAGE LINKEDIN

Tout se passe comme si nous étions dans un mauvais film catastrophe. Et pourtant la situation est bien réelle. Le mal qui nous menace est d’autant plus effrayant que l’on ne connaît rien de lui ou peu de choses. Seule certitude, il faut faire barrage à la contagion. Mais comment et pendant combien de temps ? Dans ce contexte il existe 3 catégories d’entreprises : celles qui mettent en place le télétravail. Celles qui sont contraintes de ralentir ou d’arrêter leur activité. Et enfin celles qui sont obligées de continuer, coute que coute, parce qu’elles sont indispensables à la survie du pays. Il s’agit des professions de santé, de la sécurité, de l’alimentation… Mais il en est une également dont on parle moins et qui conditionne l’efficience des autres : c’est la logistique. Car sans la logistique, pas de pâtes ni de papier domestique dans la supérette du coin. Sans la logistique, pas de médicaments dans les pharmacies, pas de produits dans les hôpitaux. Sans la logistique, pas de viande, pas de légumes, pas de conserves, pas de pain. Bref, à l’heure où l’on rend hommage à ceux qui bravent la maladie pour nous permettre de continuer à vivre, une petite pensée pour tous ceux qui quotidiennement, dans les entrepôts ou ailleurs, assurent la continuité de la chaîne logistique.

LinkedIn
Twitter
YouTube
FACEBOOK